Costa d'avorio

Il nostro progetto in Costa d'Avorio e il progetto del Gruppo Abel per una sala multimediale.

Madagascar

In Madagascar per la scolarizzazione: formazione per gli insegnanti e un'aula informatica per l'istruzione.

Kenya

In Kenya dal 2009 ad oggi: i nostri progetti per creare laboratori informatici per le scuole.

Burundi

Il nostro progetto in Burundi per un centro informatico che permetta ai gioveni di studiare.

Brasile 2011

In Brasile per la costruzione di un’aula multimediale presso la parrocchia di Sao Joao De Meriti

Rwanda

Rwanda, dispensario di Muyjnga, a nord est di Kigaly.

 

News

13-08-2018

Agosto tanzania

Agosto tanzania

Agosto in Tanzania

 
11-07-2018

Riprende la scuola in Tanzania

Riprende la scuola in Tanzania

Riprende la scuola in Tanzania

 
11-07-2018

Festa in Tanzania

Festa in Tanzania

 
22-05-2018

Ringraziamenti

Ringraziamenti

 
03-05-2018

inaugurata la sala informatica di Sarnano

2 maggio 2018: inaugurazione scuola di Sarnano

 
25-04-2018

After computer room with adults

After computer room with adults

After computer room with adults

 
25-04-2018

sarnano

Nuova aula di Sarnano

 
25-04-2018

Allestimento aula di Sarnano

Allestimento aula di Sarnano

Allestimento aula di Sarnano  

 
25-04-2018

sarnano

sarnano

sarnano

 
16-04-2018

formazione in aprile

formazione in aprile

formazione in aprile

April formation

 

Relazione anno accademico aula multimediale Grand Bassam Costa D'Avorio

R RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015

Page 3

INTRODUCTION La mission première de la salle multimédia est l’appui à l’éducation des jeunes et enfants de la ville de Grand-Bassam. Cet appui passe par l’apprentissage à l’utilisation de l’outil informatique à travers les logiciels comme word ou excel. Par ailleurs, la salle multimédia constitue aussi un espace d’accompagnement de la formation des personnes issues de différentes couches de la population de Grand-Bassam. Au cours de l’année 2014-2015, au-delà de l’activité principale qui est la formation, la salle Multimédia a servi de cadre à deux autres activités : l’animation et la sensibilisation

LA FORMATION La formation a porté sur l’initiation et la mise à niveau à l’outil information pour les élèves, les particuliers et le personnel de la Communauté Abel. I-a Les élèves Comme pour les années passées, les élèves provenant de divers rang social, ont été formé sur le fonctionnement de l’outil informatique, et sur son utilisation, plus spécifiquement sur l’utilisation du logiciel Microsoft Office Word 2007. Tous ces élèves, filles comme garçons ont été encadrés par l’informaticien de la Communauté Abel. Ces élèves proviennent tous de 08 établissements de la ville de Grand-Bassam :Lycée Moderne 1, le Lycée Moderne 2, Edoukou Miezan, collège Moderne, Robert Léon, Patronages, IPG, cours du soir UNESCO. Tout au long de l’année, Environ trois-cent (300) élèves âgés de 11-25 ans ont suivi régulièrement les cours. Cet effectif est constitué d’environ 60% de fille. Cet engouement des filles pour l’apprentissage de l’outil informatique constitue un bon signal pour la lutte contre les inégalités liées au genre. Tous ces élèves viennent de différents quartiers de la ville de Grand-Bassam (Modeste, France, Châteaux, Phare, Mossou, ODDOS, impérial, ….). L’implication de nombreux parents dans l’apprentissage de leurs enfants a été constatée avec la visite de certains au sein de la salle. Delà, nous pouvons affirmer que la création de la salle multimédia répond réellement à un besoin majeur lié à l’éducation de la jeunesse de Grand-Bassam en particulier. Les élèves pendant le cours d’informatique

RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015

Page 4 Evaluation : Le niveau des élèves est bon. Ainsi, des élèves qui ne savaient pas utiliser un ordinateur sont aujourd’hui capables de travailler correctement sur Word. Ce résultat a été attesté à travers l’évaluation de tous les élèves effectuée à la fin de l’année scolaire. A la fin de cette année quatre(4) d’entre eux ont reçu des diplômes de fin de formation attestant leur qualité d’utiliser le logiciel Word de manière autonome, et même l’utilisation de l’ordinateur. I-b Les Particuliers En plus des élèves, la salle multimédia a été d’une aide très importante à certaines personnes qui avaient besoin de s’initier à l’outil informatique et à l’utilisation de certains logiciels tels que Word et Excel. Ainsi, 30 personnes dont des étudiants, des enseignants issus des établissements primaires de Bassam et des sans-emploi, des employés, et même des employeurs ont été formés. Les cours ont été repartis en modules et suivis durant 02 mois pour chaque formation. Au cours de l’année 2015, la salle Multimédia a apporté un appui capital dans le renforcement des capacités des agents de l’Etat. Ainsi, 30 agents de certaines structures Etatiques de la commune de Grand-Bassam ont été formés en Word et Excel. C’est le cas de la Direction Départementale de l’Education Nationale et l’Enseignement Technique(DDENET), L’IEP (Inspection de l’Enseignement Primaire), la Mairie, la préfecture, la sous-préfecture. Cette expérience a mis en évidence le rôle de plus en plus important que joue la salle multimédia dans l’apprentissage de l’outil informatique dans la ville de Grand-Bassam. Constat : Fort est de reconnaitre que la salle informatique est d’un grand apport pour la population de Grand-Bassam. Car que ce soit au niveau des jeunes et même au niveau des adultes, le besoin de formation en informatique est évident. La demande est beaucoup constatée au niveau des structures étatiques, et même du personnel de certaines structures privées. Une fille recevant son diplôme de fin de formation

RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015

Page 5 I.c Le personnel de la Communauté Abel Les moniteurs des centres d’alphabétisation ont été formés dans l’utilisation du logiciel Word. Cette formation qui rentrait dans le cadre du renforcement des capacités de ces moniteurs a été d’un apport important. Au total, neuf(9) (deux femmes et 7 hommes) moniteurs ont pris part à cette formation. I.d Les cours de vacances Les cours de vacances dans la salle multimédia ont débuté depuis le début du mois de juillet. Ils ont regroupés quelques élèves qui ont participé au cours pendant l’année écoulée ainsi que quelques nouveaux élèves. Au total, 18 élèves (dix filles et huit garçons) ont pris part à ces cours. II. LES ANIMATIONS ET SENSIBILISATION II.a Animation Au cours de l’année 2014-2015 la salle multimédia a servi de cadre aux activités d’animation et sensibilisation. Au niveau de l’animation, 15 activités d’animation autour des livres on été organisées. Ces animations ont eu comme support la logistique de la salle multimédia. Au total, 200 présences ont été enregistrées au cours de ces animations. Certaines de ces activités d’animation, comme le concours de tresse ont eu comme cadre, l’espace KIRIKOU. Ainsi, au cours de l’année scolaire 2014-2015, l’espace KIRIKOU a reçu environ 200 enfants issus de différentes écoles de Grand-Bassam. II.b Sensibilisation Au niveau de la sensibilisation, la salle multimédia a servi de cadre à 22 activités de sensibilisation. Ces activités ciblaient les élèves de la salle multimédia, les élèves des différentes écoles et les particuliers qui fréquentent la Bibliothèque. Différents thèmes ont été développés au cours de ces activités : grossesses précoces, puberté, cycle menstruel, lavage des mains, ….etc. Par ailleurs, 80 élèves de la salle multimédia ont suivi une formation à l’ambassade des USA sur le thème du leadership. Elèves des cours de vacances Finale concours de tresse Sensibilisation des élèves du primaire

RAPPORT SALLE M. MEDIA 2014-2015

Page 6 Un Espace WIFI pour la connexion gratuite à l’internet a été crée à côté de la salle multimédia. Cet espace fera l’objet d’un rapport en fin d’année 2015. Notons que la salle multimédia a servi de cadre à certaines activités extraordinaires : présentation des résultats de la recherche ‘‘ Mineures et Prostitution’’ et causerie-débat. CONCLUSION De façon certaine, on peut affirmer que la salle multimédia répond réellement à un besoin d’éducation et de formation évident au niveau de la population de Grand-Bassam. C’est un outil qui rentre dans la droite ligne des aspirations de toutes les couches sociales de la population de cette ville. C’est pourquoi, son action doit être pérennisée de façon à accompagner d’autres jeunes et enfants qui n’ont pas la force financière pour accéder à une telle formation. Différents partenaires, comme l’Ambassade des USA à Abidjan, seront sollicités pour accompagner la formation de ces jeunes.

Animation espace kirikou